Stages Papier 

Créations graphiques pendant la fabrication du papier.

Organisme de formation DATADOCKÉ

Des méthodes créatives simples enseignées aux artistes désirant s’initier à l’art papier :

dès la fin du stage les stagiaires peuvent pratiquer dans leur atelier avec peu de matériel.

Jean-Michel Letellier

Jean-Michel Letellier

Artiste

 

 

Miki Nakamura

Miki Nakamura

Artiste

 

 

Les formateurs

Miki nakamura et Jean Michel Letellier forment un couple à la ville et au travail.

Leurs cultures différentes se complètent autant dans l’exposition de leurs travaux que dans leur enseignement.

Miki Nakamura :

Diplômée de l’Université des Beaux Arts d’Osake, elle s’est formée pendant 3 ans chez Awagami Factory dans l’ile de Shikikoku.

 

Jean Michel Letellier :

Autodidacte, lauréat de la Villa Kujoyama en 1999, depuis plus de 20 ans il expérimente et met au point les techniques créatives pour un enseignement riche de possibilités dans le souci d’une simplicité d’exécution.

Parcours  LETELLIER NAKAMURA :

Créations contemporaines en papier

1997 –  Mon premier voyage au Japon changea radicalement le cours de ma vie : la découverte de la fabrication du papier japonais chez AWAGAMI et la rencontre de Miki qui venait d’arriver dans cette entreprise où un Trésor National Vivant m’a initié aux techniques traditionnelles. Plus intéressé par une recherche contemporaine que par l’apprentissage traditionnel j’ai eu la chance de pratiquer toutes sortes d’essais dans un des meilleurs atelier du Japon.

Après le Japon je partais directement pour le Népal dans une entreprise de papier dépendante de la société française Lama-Li. Je fis 3 séjours de 6 mois et lors du dernier je reçu une convocation pour la sélection de la bourse du Ministère des affaires étrangères : la Villa Kujoyama à laquelle j’avais postulé.

1999 –  Les contacts et les appuis pris préalablement m’ont ouvert la porte à d’autres ateliers dont un des plus importants dans le village d’Echizen (Fukui), haut lieu de l’artisanat d’art des potiers, des laqueurs et regroupant une quarantaine d’ateliers de papier. Je restais un mois dans l’un d’entre eux perfectionnant mes techniques et rapportai à l’issu de mon séjour une série de papiers de format : 2m x1m que j’avais réalisée seul avec un travail sur les structures en filigrane.

2001 –   Un an après mon retour de la Villa Kujoyama, je montais mon atelier à Trélazé (Angers) dans une friche industrielle, ancienne manufacture d’allumettes de la SEITA et devenue une pépinière d’artiste. Je mis un an à m’équiper à la recherche de machines et du matériel de récupération détournés de leurs destinations d’origine. Le travail qui sortirait de l’atelier serait pour la réalisation de grands formats en vue de fabriquer des panneaux, voire des portes et cloison dans l’esprit des «shoji» : cloisons coulissantes en papier, tout en pérennisant le papier pour l’introduire dans l’architecture.

2004 –   L’arrivée de Miki en France. Elle est venue me rejoindre. Plus expérimentée que moi dans la technique de fabrication du papier elle m’a permit de définir un style franco Japonais qui s’accordait parfaitement à la finesse de la réalisation que je souhaitais.

L’atelier est ouvert aux stagiaires depuis 2001

Adresse

243 rue jean jaurès
49800 Trélazé
France

 

 Téléphone

Jean-Michel
+33 (0) 6 10 25 10 11

Miki
+33 (0) 6 34 27 1975